Géoli et Géola ~ 4/ Expériences humaines

Expériences humaines

Une planète intrigue Moije et ceux qui l’entourent. C’est Gaïa…
Elle est si belle avec ses minéraux, ses plantes magnifiques, ses variétés d’animaux et tous les nombreux peuples visibles et invisibles qui l’habitent !
La grande diversité qui règne sur l’astre la rend particulièrement intéressante pour ceux qui sont dans la division auprès de la seconde source, pour ceux qui cherchent des codes pour leurs êtres affaiblis…

Moije surveille Gaïa de très près… ! Et particulièrement Géoli et Géola
— En voilà deux qui seront bientôt prêts à devenir mes serviteurs ! Ils renforceront mon armée… remarque-t-il.

Dans la mer de Gaïa, Géoli et Géola conversent l’un près de l’autre.

Le rusé Moije s’approche d’eux.

Il les aborde :
— Ne vous ennuyez-vous pas ici ?
— Oh ! Non la vie est si belle… répondent-ils en choeur
— Vraiment ?
Vous ne voulez pas savoir plein de choses d’un coup ?
Vivre une vie emplie d’aventures, aller guerroyer pour agrandir mon royaume, qui sera aussi le vôtre ?
Le crabe et le poisson aiment les nouveautés et les péripéties.
Ils se laissent tenter.
Ils décident de suivre cet individu !

Avec Moije, ils changent une fois de plus et naissent… dans des corps d’humains !
Ce sont deux garçons.
Leur corps est très étrange pour eux !
D’abord ils ressentent plein de choses différemment.
Ils connaissent la douleur.
Ils ont des emportements, des tristesses.
De plus, ils commencent à vouloir un événement ou un objet.

Quand ils ne reçoivent pas leur souhait, ils voient parfois monter dans leurs corps une grande force…
Et là ils tapent autour d’eux, cassent ou ravagent des plantes ou des objets proches…
C’est la colère qui gronde en eux…
A d’autres moments, quand ils ont égaré quelque chose, ils sont tristes.
Ils découvrent qu’alors des larmes coulent sur leurs joues…
C’est drôle ce liquide qui coule et descend sur la peau !
Ils perdent un peu la joie de danser chacun, ou de jouer ensemble…

Les deux humains rencontrent bien vite toute une armée hétéroclite.
Certains êtres ont la tête d’animaux qui rampent, d’autres sont à l’image de dragons, d’autres ont une tête d’insecte.
Cependant Géoli et Géola les voient avec un autre organe de vision, pas avec leurs yeux d’humains.
Les violences sont fréquentes entre les soldats. Parmi les combattants, les uns sont des petits ou des grands chefs.
A côté se trouvent ceux qui obéissent, qui se font dominer par les premiers et qui exécutent en tremblant tout ce qui leur est demandé tant ils ont peur !
Beaucoup, parmi les soldats, aiment les conquêtes, même s’ils se plaignent tout le temps !

Géoli et Géola passent des années incalculables et plusieurs vies à servir cette armée.

Un soir, ils écoutent un commandant qui se vante suite à son invasion d’une région terrestre.
Le chef raconte :
— J’ai vu que les habitants croient tout ce qu’on leur rapporte.
Je m’amuse donc à leur annoncer plein de fausses informations, à leur promettre plein de belles illusions et après je ne donne rien !
Les habitants sont tout déconfits et parfois furieux… Je me divertis beaucoup et je les soumets, je les mate complètement.

La soirée rend mal à l’aise les deux compagnons.
Cette nuit-là ils se retrouvent et ont ensemble un long échange.
Ils ressentent la même lassitude.
Géola précise :
— Je souhaite de nouvelles aventures dans des lieux différents…
— Oh ! Moi aussi ! répond Géoli.

Les Anges observent leur évolution et se concertent…
Plusieurs corps différents et expériences nouvelles leur sont proposés. Ils les vivent, un peu partout dans les galaxies.

Ils se retrouvent souvent ensemble, pas toujours.

— Géoli et Géola apprennent vite, constatent les Anges.
— Des nouveaux guides qui savent percevoir les différents côtés de l’existence humaine sont utiles pour eux maintenant ajoute l’un d’eux.
Les Anges cherchent ces éveilleurs de conscience et se tournent vers Masteri et Mistera.

Ces deux-là viennent de loin, très loin sur une autre constellation.
Ils existent depuis longtemps, longtemps, ils connaissent de nombreuses galaxies ou planètes, et parmi elles, Gaïa.

Or, maintenant Masteri et Mistera en ont assez de toutes ces guerres, cela ne les amuse plus du tout.
En fait, ils démêlent l’aventure de la Vie. Quelle transformation !
Ils s’insèrent dans les mondes créés avec la joie de trouver leur place.
Ils sont disponibles pour la Source Une et acceptent le rôle d’éveilleur que leur proposent les Anges.

Comment s’y prennent-ils ?
Masteri et Mistera propulsent très très fort beaucoup d’amour de leur coeur.
Ils créent en même temps, venant de tout leur corps, des rayons d’une lumière apaisante et harmonieuse.

Ils font aussi retentir de douces mélodies.
Leurs rayons et leur musique s’étendent dans toutes les galaxies !
Masteri et Mistera irradient jusque vers Gaïa.

Géoli et Géola sont riches de leur expérience de batailleurs ou de pauvres gens. Ils sont colorés de toutes les situations variées qu’ils ont expérimentées.

Quand résonne le chant et qu’éclate la lumière rayonnante du couple stellaire, Géoli et Géola vivent proches l’un de l’autre.
Ils se fréquentent par moment.

Or ils perçoivent cette harmonie bienfaisante…
Elle les imprègne de plus en plus et un matin, ils se réveillent comme si tout avait changé.

Tout brille !

Les querelles des gens autour d’eux ne les intéressent plus. Ils se sentent chacun déborder d’amour envers sa famille car l’un et l’autre ont une femme et des enfants.
Ils sentent leur coeur qui commence à chauffer et ils découvrent qu’ils peuvent s’aimer eux-mêmes, aimer aussi de façon nouvelle leur femme et leurs enfants !
Que s’est-il passé ?

Les Anges sont ravis : les nouveaux guides ont fait leur ouvrage depuis les étoiles !

— Géoli et Géola deviennent à leur tour des « porteurs de lumière » s’exclame un Ange !
C’est leur première étape…
Or elle prépare un long chemin.
Les apprentissages sont encore nombreux.
Cependant que c’est beau !

Les deux compagnons s’accordent de façon nouvelle maintenant : ils expriment chacun à sa manière le souhait de se tourner vers les habitants qui sont encore dans la servitude et la domination…

Retour à l’accueil   Suite…