Géoli et Géola ~ 2/ Au commencement

Au commencement

Au commencement…
La Source est entourée de quelques êtres.
Parmi eux se trouvent en particulier des anges.
Ceux qui les perçoivent leur voient des ailes.
Ces messagers sont proches de la Source et ils tiennent conseil ensemble.
Cela se fait dans le silence car c’est ainsi qu’ils communiquent.
Et leurs échanges vibrent comme le fait une musique…

L’un des Anges est de moins en moins d’accord.
Il ressent intensément le côté immobile et terne de la situation.
C’est un moment où il n’y a aucun écoulement dans le flot, aucun enflement dans le vent, aucune différence dans l’Unité.
En fait la mélodie est passablement monocorde… morne…

L’ange qui s’ennuie s’écarte de la Source Une. Il se sépare, il s’exclue.
Les anges suivent une mission. C’est la sienne…
Un des êtres qui oeuvrent près de la Source est attiré par cet ange.
Ensemble ils créent une source seconde avec tous ses souhaits à lui, l’individu, et pour qu’il se fasse plaisir, lui :

Moije.

Il se différencie.
Au sein de la Source Une tout se vit en face à face avec soi-même.
Maintenant Moije, celui qui se détache de l’Unité tourne le dos à l’Un…
Il est dos-à-dos…
En fait, son mouvement amène la désunion et un voile le sépare de la Source.

La Source Une observe l’interruption de l’inertie…

Elle voit poindre son projet.

Elle continue.

Et voilà qu’Elle, la Grande…
…émet une longue, longue, longue aspiration
Hou h h h h hou hou hou hou h h h h h
Elle se rétracte. Elle se
rétrécit…
La Source persiste encore
et se resserre…
Hou h h h h h hou

Et elle regarde ce qui se passe :
— Je suis la Connaissance.
Là où j’effectue une rétractation, l’Ignorance prend position, observe-t-Elle !
Tout est à sa juste place.
L’Ignorance habite une belle petite fille, elle court partout, elle est joyeuse.

Et puis elle grandit. Elle devient une adolescente et puis une jeune femme.
Après elle, bien des êtres comme elle, naissent…

Or en grandissant,
comme la jeune femme ne sait rien,
comme elle ne comprend pas qui elle est,
ce qu’est le cosmos,
ce que sont les galaxies, les différentes constellations, les étoiles, les planètes,
elle commence à avoir peur…
Brrrrr ! …
Moije, séparé par le voile, est attiré par ces craintes. Il s’en délecte…

…Et …Il se met à recruter et à créer des ignorants pour le servir.
Ah ! Combien il apprécie ces ignorances qui amènent les peurs !

Ses serviteurs rapportent à Moije les événements.

La Source Une observe tout cela.
Elle exclame sa satisfaction :
— Mmmmmh !
Rien n’est plus stagnant… Cela bouge !
Moi, le Tout, je laisse la place à quelque chose de nouveau, d’animé… sous mon égide…
Il n’est plus besoin que je me retire… !
Et la Source ralentit sa rétractation.

Elle continue à observer et découvrir…

Avec quelques Anges ils contemplent le mouvement qui se développe : l’animation est imposante.
De nouvelles Constellations apparaissent.
Des êtres créés à partir d’une matrice s’installent et se multiplient dans un certain nombre d’étoiles : Orion, Cassiopée, les Pléiades, la Lyre avec Véga et tant d’autres…
Les uns prennent un chemin d’évolution rapide au sein de la Source Une ou auprès d’Elle.
D’autres rejoignent ceux qui se sont séparés de L’Unité et explorent des sentiers escarpés.

Moije s’étend grandement.
Il n’échange pas avec les Anges et les autres êtres qui se sont multipliés partout.
Il observe tout ce qui est.
Il utilise sa grande force de persuasion pour se faire une armée. Ensuite, avec sa troupe, il conquiert des galaxies, des constellations.

Il crée de nombreux Ignorants à son service.
Partout où il intervient, la division se répand…

La Source, avec les Anges qui sont restés autour d’Elle, prépare
• un lieu où il y aura toute la diversité de tous ceux qui existent : des Anges nouveaux, et aussi des êtres des différentes galaxies, des guerriers, des Ignorants, bien d’autres encore,
• un lieu de rencontre au-delà de toutes les séparations,
• un lieu de face à face avec la Source, avec soi-même, avec toutes les divergences,
• un lieu de passage où, après s’être tournés le dos, les habitants se regardent avec amour, en phase les uns avec les autres…

Les Anges invitent nombre de participants des étoiles à cette oeuvre collective et chacun y met le meilleur de soi. On y rencontre les Arcturiens, les Pléiadiens, les Elohim.
Parmi ces derniers certains sont très joueurs. Ils placent, dans ce lieu, la joie et le rire. D’ailleurs ils font tout avec des jeux et s’amusent beaucoup !
Les Reptiliens, eux, apportent une partie de leurs caractéristiques, en particulier le cerveau reptilien qui fait réagir très vite en cas de danger.
Les Dragons émeraude ou Maîtres du feu donnent l’énergie aux créatures.

Cela commence à prendre forme.

L’astre se nomme Gaïa.

Retour à l’accueil   Suite…