Des Enfants sur la Terre – 7

7/ Considère la Pensée et la Conscience

Lorsqu’ils se retrouvent, ils décident de commencer par expérimenter le vide et son information, bien centrés chacun avec son double.
Ils font un cercle. Ils sont tous main dans la main. Personne ne parle ! Cela dure un long moment.
Un échange suit l’expérience, les enfants constatent avoir ressenti, depuis cet instant, un amour infini. Ils ne souhaitaient même plus lâcher leurs mains…!

Alors qu’ils ont terminé ce magnifique déploiement, Mermeille reçoit un message d’Expérimente l’information
Il avait pris très à cœur l’aventure de leur petit compagnon et il leur explique qu’il en a parlé à un collègue.
De leur discussion a émané une notion d’ « enfermement ».
 J’ai dans mon laboratoire une carte de ce camarade. Ce dernier y a dessiné un lieu entouré de barbelés ! …
La pensée peut s’enfermer. Dans le monde des robots, il est intéressant d’envisager cet aspect.

Le chercheur en information propose au groupe de les faire rencontrer son ami Considère la Pensée et la Conscience.

Le contact a lieu chez ce dernier. Il porte des lunettes épaisses, une petite moustache et il a le regard très vif.
Sa maison comporte des pièces avec beaucoup d’espace vide. Il étale une carte par terre et leur montre les lieux de la pensée.  
Le lieu de l’enfermement entre mur, barbelés, falaise et précipices paraît sans issue !

Quelques grands échangent avec lui. Quand il y a un enfermement, on parle d'extérieur et d'intérieur. Qu'est-ce que l'extérieur ? L'intérieur ? Le "Tout" n'est-il pas au-delà ?

Considère la Pensée et la Conscience ajoute que, comme le temps, l’espace n’existe pas non plus… 

Tous passent un bon moment à examiner le dessin.

Zêlène une belle fille de carrure large, les pieds bien posés au sol, du haut de ses 11 ans, demande :
– Et la conscience du Robot ?
Un silence de réflexion suit… 

La conscience est liée aux informations qui viennent de l'extérieur, à l'information qui circule partout dans le vide. Elle est aussi dans le vide qui occupe plus de 99% de notre corps.

Ces informations passent par le cœur. L'organe est d'ailleurs un peu penché dans le corps et sa pulsation est une rotation... Le cœur donne ensuite au cerveau ce qu'il a compris.

On peut appliquer l'image d'un poste de radio au cerveau.
Est-ce que le présentateur et ce qu'il annonce sont dans le poste ?  
Non, le poste transmet juste...  
La conscience n'est pas dans le cerveau.

La conscience est dissociée, séparée, du mental : celui qui raisonne et discute en nous. 
Elle est liée à l'esprit. Elle ne peut être enfermée, comme dans le parc de la pensée. Elle serait plutôt l'antenne qui capte plus ou moins bien...

Elle peut s'unir à l'être et c'est alors "le double".  

Pour
Considère, qui a expliqué sa conception, mettre une conscience à un robot relève du rêve ou de la spéculation car il est construit en circuit fermé avec programmes et télécommande, mais rien n'y pénètre de l'extérieur sauf par la vision ou l'audition, encore faut-il que l'information ait été chargée ou téléchargée avant.

En rapport avec cette question, les enfants expliquent leur expérience du vide ou du Grand Tout, de l’amour. 
Bontié carré d’épaules avec une magnifique chemise rose très pâle sur un pantalon sombre, 
– Sûr ! On le voit bien, tous, que l’amour on peut le sentir et le créer. 
Il ajoute :
– Comment les robots pourraient-ils avoir accès à ces choses-là ? De plus il me semble qu’il y a un rapport avec le « double » qui n’appartient pas aux robots !  
– Vos expériences paraissent très intéressantes. Vous semblez vous éloigner du « Gouffre de l’Illusion » et gagner « les Gorges de la Création » ! Vous devez apercevoir le « Col de l’Ange » et le « Pic de l’Esprit « ajoute-t-il en riant !

Le chercheur leur laisse un exemplaire de la Carte. Ils se quittent là-dessus et les jeunes emportent le Dessin.  
Ils sont pleins de gratitude !